Le BAPAAT devient le CPJEPS

Pour travailler dans l’animation et l’encadrement des activités physiques, sportives ou culturelles, plusieurs voies sont possibles. L’une d’entre elles consiste à passer un Diplôme de la Jeunesse, de l’Éducation populaire et du Sport (DJEPS).

Le Certificat Professionnel de la Jeunesse, de l’Éducation Populaire et du Sport (CPJEPS) remplace, à partir de cette rentrée 2019, le BAPAAT  (brevet d’aptitude professionnelle d’assistant animateur technicien). Accessible sans condition de diplôme, dès 16 ans, le CPJEPS constitue le 1er niveau de qualification (niveau CAP) pour l’animation et l’encadrement dans les domaines d’activités physiques, sportives, socio-éducatives ou culturelles. 

Le CPJEPS comprend des mentions disciplinaires, pluridisciplinaires ou liées à un champ particulier. 

 

À savoir :

  • le CPJEPS permet uniquement d’accéder à des postes d’animateur assistant, encadrés par un responsable. Mais il permet une poursuite d’études, notamment en BPJEPS (niveau bac).
  • Le CPJEPS permet aussi de se présenter aux concours de la fonction publique territoriale d’adjoint territorial d’animation ou opérateur territorial des activités physiques et sportives. 
  • La préparation du CPJEPS est assurée par des centres de formation agréés par les directions régionales de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale.

 S’y inscrire… 

 

 Source : Actuel CIDJ 

Articles en relation...