05 90 90 13 10
info@crij-guadeloupe.org

La colocation consiste à louer un logement à plusieurs. Loyer, bail, caution… le fonctionnement reste globalement le même que pour une location normale, mais quelques différences existent.

Il y a deux types de contrats de location (bail) :

  • Un bail unique signé avec le propriétaire : tous les colocataires y figurent et le signent. Il faut faire attention à la clause de solidarité sur ce type de bail. Si vous quittez le logement avant l’expiration du bail, vous êtes quand même tenu de payer la part du loyer d’un colocataire qui ne pourrait plus l’assumer. Cette clause cesse 6 mois après la fin de votre préavis (sauf pour les colocations antérieures à mars 2014 pour lesquelles cette durée n’est pas valable).
    Pour récupérer votre dépôt de garantie, vous devrez attendre que les autres locataires quittent également le logement.
  • Un bail pour chaque colocataire : chaque colocataire signe un contrat avec le propriétaire. Le logement est divisé et chacun peut disposer d’une surface différente.
    Souvent, le propriétaire choisit les personnes qui entrent dans le logement.
    Vous n’êtes pas lié(e) légalement aux autres locataires : si un colocataire ne paie pas son loyer, vous n’avez pas à régler sa part.

En Guadeloupe, la colocation n’est pas très répandue mais il existe quelques sites d’annonces qui en proposent :

le bon coin

le paruvendu

cohébergement

 

Quelques règles pour bien vivre en communauté :

  • * Bien choisir ses colocataires en fonction de l’âge, du rythme de vie, des loisirs et passions, des revenus et du trait de caractère…
  • * Fixer des règles de vie commune : planning de ménage, les courses, fréquentation, parts du loyer et des factures eau et électricité…

 

 

Articles en relation...

Le dico du logement

Bailleur Propriétaire proposant un logement en location Bail Contrat de location signé entre le propriétaire et le locataire pour un logement vide ou meublé Charges

Voir l'article »

Les aides de la CAF

Quel que soit votre statut (étudiant, apprenti, salarié…), si vos revenus sont modestes, la CAF (Caisse d’Allocations Familiales) peut vous accorder une aide pour payer

Voir l'article »