Le CES (Corps Européen de Solidarité) : les Guadeloupéens sont-ils concernés?

“Le corps européen de solidarité est une nouvelle initiative de l’Union européenne qui vise à donner aux jeunes la possibilité de se porter volontaires ou de travailler dans le cadre de projets organisés dans leur pays ou à l’étranger et destinés à aider des communautés et des personnes dans toute l’Europe.”

Mais l’Europe est assez loin et on peut se demander si la Guadeloupe est concernée par ce dispositif.

La réponse est OUI !!!!

Le CES permet aux jeunes âgés de 17 à 30 ans qui souhaitent s’investir et donner de leur temps à des projets sociétaux de le faire dans un cadre réglementaire.

De plus, ce dispositif offre biens des avantages, tels que :

  • Un plus sur le CV . Les projets auxquels participe le jeune ainsi que le certificat de participation qu’il reçoit à la fin peuvent être des tremplins pour sa vie professionnelle, que ça soit pour la recherche d’emploi ou la poursuite d’étude ;
  • Pas de frais à prévoir. Le CES étant un dispositif de volontariat, le jeune ne sera pas rémunéré mais tout ses frais seront pris en charge (transports, logement, nourriture).

 

Le CES n’est pas uniquement du volontariat, il existe aussi un volet “Activité professionnelle” qui concerne les contrats de travail, de stage et d’apprentissage. Dans ce cadre,  le jeune recevra une rémunération en adéquation avec son contrat et d’autres aspects tels que la loi en vigueur dans le pays.

Accédez aux offres de missions du CES ici

Bon à savoir : il existe aussi des associations basées en Guadeloupe qui organise et accompagne les jeunes pour leur départ et qui aide à l’élaboration de projet :

  • ILE Y A – Tél : 0690 76-7966
  • ARRIMAGE GOOD’ILES – cesguadeloupe@gmail.com – Tél : 0690 08-0050 / 0690 21-8789

 

Inscrivez-vous !

Inscrivez-vous à notre lettre d’information. Envoyée gratuitement, elle vous permettra de rester informé sur l’actualité de l’information Jeunesse en Guadeloupe.

Articles en relation...

SNU : SERVICE NATIONAL UNIVERSEL

Expérimenté en 2019 dans 13 départements, le Service National Universel est un dispositif mise en place par le gouvernement visant à favoriser le « brassage social » et le partage des « valeurs républicaines » chez les jeunes.

Voir l'article »